Nous contacterPlan d’accèsAppelez

Bilan pédiatrique chiropratique post-natal

Aurélie Boyer, votre chiropracteur de Cornebarrieu repond à toutes vos questions au sujet du bilan pédiatrique après accouchement. Ce bilan peut avoir de fortes conséquences positives sur votre bébé et les blocages ou tensions qu'il peut avoir.

Pourquoi faire un bilan pédiadrique chiropratique post-natal ?

Que la grossesse se soit déroulée sans encombres ou bien avec des petits désagréments, que votre bébé soit né par voie basse ou par césarienne, le processus de la grossesse et de l'accouchement restent un stress mécanique pour la maman et pour le bébé. Tout au long de son développement intra-utérin, le bébé subit des contraintes physiques (position dans le ventre, développement, croissance). Il en est de même lors de l'accouchement, il peut subir des stress physiques internes (contractions, position) ou externes (ventouses, forceps, moyens de sortie). Tout cela peut engendrer des blocages articulaires et vertébraux ainsi que des tensions musculaires. Un bilan pédiatrique chiropratique post-natal permet au bébé d'enlever ces blocages et ces tensions afin de prévenir leurs différentes conséquences ou tout simplement pour un bien-être optimal de votre bébé.


Quelle est le meilleur moment pour faire ce bilan ?

  • Les différentes conséquences liées au contraintes mécaniques sont :
  • troubles posturaux (bébé en C, tête tournée d'un côté),
  • troubles digestif (coliques, reflux, régurgitations),
  • troubles du sommeil,
  • pleurs difficiles à calmer,
  • difficulté d'allaitement et de prise du biberon,
  • raideur cervicale,
  • torticolis,
  • difficulté de tourner la tête des deux côtés,
  • déformations crâniennes

La consultation post-natale permet aussi d'agir en prévention même si votre bébé ne présente pas de problématique particulière, afin de permettre un développement psycho-moteur et neurologique optimal et dans les meilleures conditions.

À partir de quelle date vous pouvez consulter un chiropracteur ?


Il n'y a pas d'âge pour amener son bébé voir un chiropracteur. S'il n'y a pas de problématiques particulières ou urgentes, il est toutefois conseillé d'attendre entre 15 jours et 3 semaines après la naissance. Ce laps de temps permet tout simplement au bébé et aux parents de faire connaissance et de se reposer suite à l'accouchement et au retour à la maison.

Cependant, si vous en sentez le besoin, amenez votre bébé le plus tôt possible même avant ce laps de temps chez votre chiropracteur.


Comment se déroule ce bilan pédiadrique chiropratique post-natal ?


Les parents (à un ou à deux) font partie intégrante de la consultation, cela permet de créer un cadre confortable, serein et sécurisant pour le bébé.

  1. La première étape consiste en l'anamnèse : poser des questions sur le bébé, son environnement, la grossesse et l'accouchement afin de mieux cerner la ou les problématiques.
  2. La seconde étape consiste en l'examen chiropratique : analyse de la posture et de la symétrie, analyse de la mobilité articulaire et du tonus musculaire, test des réflexes primitifs. Elle permet d'expliquer pleinement aux parents les causes de leurs problématiques et les solutions possibles.
  3. La dernière étape consiste au traitement chiropratique : les manipulations chiropratiques chez un nourrisson consistent en des pressions très douces, indolores et précises afin de corriger les diverses dysfonctions.


En fin de séance, après avoir expliqué le protocole de soin et avoir laissé le temps aux parents pour leurs interrogations, le chiropracteur donne les conseils et exercices nécessaires pour un effet optimal du traitement.

Combien de séances vous faut-il ?


Selon les problématiques, le plan de traitement initial consiste en 2 ou 3 séances espacées de 1 à 4 semaines en moyenne.
En prévention, il y a des moments clés du développement du nourrisson où il est préférable de venir consulter notamment durant les 2 premières années de vie où le développement est extrêmement important et rapide et impacte la colonne vertébrale, le crâne et les articulations (acquisition de la position sur le ventre, assise, du 4 pattes, de la marche). Il est donc bien de venir entre 2 et 4 fois par an les 2 premières années de la vie. Après ce stade de développement, 1 séance par an suffit à permettre à votre enfant de grandir dans les meilleures conditions possibles et de prévenir les troubles mécaniques à l'âge adulte.

Et les parents alors ?


Grossesse, accouchement, post partum pour la maman, accompagnement, stress, fatigue pour le papa, les parents aussi doivent prendre soin d'eux durant cette période de vie à la fois magique et difficile. Alors n'attendez-pas, n'hésitez pas à prendrerendez-vous pour vous aussi chez votre chiropracteur !

Bilan pédiatrique chiropratique post-natal

Aurélie Boyer, votre chiropracteur de Cornebarrieu repond à toutes vos questions au sujet du bilan pédiatrique après accouchement. Ce bilan peut avoir de fortes conséquences positives sur votre bébé et les blocages ou tensions qu'il peut avoir.

Pourquoi faire un bilan pédiadrique chiropratique post-natal ?

Que la grossesse se soit déroulée sans encombres ou bien avec des petits désagréments, que votre bébé soit né par voie basse ou par césarienne, le processus de la grossesse et de l'accouchement restent un stress mécanique pour la maman et pour le bébé. Tout au long de son développement intra-utérin, le bébé subit des contraintes physiques (position dans le ventre, développement, croissance). Il en est de même lors de l'accouchement, il peut subir des stress physiques internes (contractions, position) ou externes (ventouses, forceps, moyens de sortie). Tout cela peut engendrer des blocages articulaires et vertébraux ainsi que des tensions musculaires. Un bilan pédiatrique chiropratique post-natal permet au bébé d'enlever ces blocages et ces tensions afin de prévenir leurs différentes conséquences ou tout simplement pour un bien-être optimal de votre bébé.